Systéme

logo-Remote-Desktop-Connection-Manager-RDP

Lorsque l’on dispose d’un large parc informatique incluant une bonne grande ferme de machines virtuelles, il n’est pas toujours évident, et encore moins pratique, de devoir réintroduire toutes les données de connexions de chaque machines lorsqu’il faut s’y connecter.

Remote Desktop Connection Manager, un produit officiel de Microsoft, vous permet de dresser une liste complète de toutes vos sessions RDP (Remote Desktop Protocol) afin de vous simplifier la vie. Un seul clic et vous voilà connecté ! Triez, classez et renommez vos sessions comme bon vous semble. Les listes peuvent être importées/exportées (liste commune dans un dossier partagé par exemple) et les sessions sauvées dans leur état actuel (ainsi qu’une prévisualisation de là où vous en êtes resté).

Remote Desktop Connection Manager

Remote Desktop Connection Manager est, en résumé, l’équivalent de Putty Session Manager, dont j’ai parlé auparavant sur ce web-link billet, mais pour le protocole RDP utilisé par Windows. Le système est gratuit dans sa version complète et est disponible sur le site de microsoft web-link https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=44989

Il existe aussi une alternative assez sympathique, non officielle mais plus complète, se nommant Remote Desktop Manager.

L’interface est plus aboutie, ressemblant à s’y méprendre à un outil de la suite office, et vas plus loin dans les fonctionnalités. En plus de faire gestionnaire de sessions RDP, il vous permet d’intégrer sessions aux protocoles SSH, VNC, Telnet, ICA/HDX ainsi que de logiciels tels que Teamviewer, Logmein, HP RGS et bien d’autres. Il gère aussi les connexions VPN et dispose d’un éventail d’extensions.

Remote-Desktop-Manager-Free-Actions-Tools

Cependant, bien qu’il existe en version gratuite, il vous faudra sortir le portefeuille pour disposer des fonctionnalités les plus intéressantes pour en faire un “tout-en-un” de sessions d’administration. Tout à un prix comme on dit !

web-link obtenir ce logiciel

hackazon-650x200

Toujours eu l’envie de tester des petits scripts un peu fourbes sur des sites webs complexes ? Mais vous vous dites que ce n’est peut-être pas la meilleure idée du monde de tester sur eBay, Amazon ou encore Paypal ? Dans ce cas, Hackazon est pour vous !

Hackazon est un site web complexe s’apparentant à un site de vente classique et déjà peuplé d’une ribambelle d’informations de démo. L’intérêt dans tout cela ? Il vous permettra de tester vos scripts et/ou vous entrainer au PenTesting et ce, en toute légalité dans des conditions très proches de la réalité. Tout étant hébergé par vos soins, vous en faites ce que vous voulez !

Il propose une multitude de types de failles, qui peuvent être “activées/désactivées” via un panel de configuration (ou depuis un fichier plat) suivant l’étendue des tests que vous voulez effectuer.

hackazon1

Injections SQL, Cross-Site Scripting (XSS), cookie faker,…font partie du panel de vulnérabilités disponibles sur lesquelles vous allez pouvoir vous amuser de manière totalement sûre. Ce site se trouve donc très utile dans l’apprentissage au PenTesting, que ce soit dans le cadre de cours ou dans un cadre de tests personnels.

Les sources du projet sont disponibles sur web-link Github

Un site démo est prêt dans le letter-h-icon Hacklab

!! Dans le cadre des tests Hackazon sur le hacklab, restez conscient de ne pas introduire de données personnelles, ni de mots de passes que vous utilisez ailleurs de par la nature même du système. Un environnement de test public implique une attention particulière. Si vous n’êtes pas certain de ne pas avoir l’attention nécessaire, ne vous enregistrez pas sur le Hackazon du Hacklab. Vous aurez toujours accès à la démonstration mais de manière plus limitée.

owncloud

Si vous êtes à la recherche d’une alternative aux systèmes type Google Drive, DropBox, OneCloud, HubiC,…Owncloud peut s’avérer être votre alternative. Si je dis bien “votre”, c’est simplement parce qu’il s’héberge sur vos propres plateformes vous permettant de garder le contrôle des données que vous y déposez.

Owncloud vous donne la possibilité de créer et héberger vos propres services de partage de fichiers en local ou sur des serveurs dédiés. Le système est performant, simple d’utilisation et intègre pas mal d’options qui sont parfois manquantes dans les autres plateformes. Vous y retrouverez une page récapitulative de tous les fichiers et dossiers envoyés par vous ou vos utilisateurs avec la possibilité de gérer les droits d’accès, modifier certains fichiers ou encore créer des liens de partage et le tout, directement depuis votre navigateur préféré.

capture-owncloud

Il peut également être utilisé lors de projet en commun. Un système de calendrier, de sketch, de liste de tâches à accomplir sont disponibles. Via des extensions, il est aussi possible de transformer OwnCloud en lecteur Audio/Video par simple ajout de fichiers compatibles, par exemple. Une grande communauté continue de faire vivre le projet par l’entraide sur les forums et la création d’extensions ajoutant de nouvelles fonctionnalités offrant ainsi de plus en plus de possibilités d’utilisation. Un client pour smartphone officiel est disponible sur les stores respectifs.

cloudlws-application-mobile

Toutefois, bien que ce système soit gratuit, l’application pour smartphone, elle, est payante pour 1€ (pas de quoi grimper aux rideaux).

 

Les sources  sont disponibles sur web-link leur site web

Démonstration de Owncloud disponible dans le letter-h-icon Hacklab
Utilisateur: anitguy / Mot de passe: Itsmycloudm8

Z6Agmrz

Rainloop est un client webmail à héberger pas vos propres moyens sur un petit serveur web. Il est multiplateforme, léger et plutôt agréable à l’utilisation. Il permet aussi de faire des intégrations avec différents réseaux sociaux et comptes de stockage (un peu comme GMail et Google drive).

Coté sécurité et protection de la vie privée, il a l’avantage de ne pas stocker les courriels et autres documents contenus dans la boîte e-mail utilisée; il attaque directement votre fournisseur afin d’agir comme une interface et non comme un serveur d’archivage. Rainloop propose aussi l’utilisation de PGP ainsi que le multi-compte; à condition d’autoriser les différents domaines dans votre configuration.

rainloop2

Son installation et sa configuration restent simple, il ne demande presque rien au niveau des ressources informatiques et surtout, il fonctionne sans base de données ! (mais il est possible de le configurer pour également).

Un catalogue de plugins est disponible permettant d’ajouter facilement des fonctionnalités telles que le reCaptcha de Google, des systèmes antispam, des protocoles supplémentaires (par défaut, IMAP/SMTP) ou encore un fond d’écran animé représentant la neige.

rainloop-plg

Ce catalogue est en constante évolution car l’équipe qui est derrière RainLoop semble à l’écoute de la communauté.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires web-link sur leur site

Vous pouvez tester en direct depuis le letter-h-icon Hacklab

!! Hacklab limité à Gmail.com, Hotmail.com et outlook.com. Si vous désirez l’accès à d’autres fournisseurs mail, envoyez moi un message privé ou laissez un commentaire ci-dessous.

icon_tournament

Ce système est plutôt destiné aux organisateurs de LAN Party n’ayant pas forcément les moyens (ou ne souhaitant pas) dépenser dans des logiciels de gestions de tournois payants. Ce dernier étant gratuit !

PHP Tournois, comme son nom l’indique, se propose au poste de la gestion de vos joueurs et tournois de vos LAN Party en ne nécessitant rien de plus qu’un serveur LAMP/WAMP (un serveur web en gros). Grâce à une interface assez bien conçue, vos joueurs pourront s’inscrire et rejoindre/créer des équipes tout en restant informés des communications sur le déroulement de l’évènement.

phptournois

Côté administration, on retrouve un bon panel d’outils qui, en plus de pouvoir paramétrer l’organisation de chaque tournois individuellement, vous permettra d’ajouter des pages sponsors, mettre des fichiers à disposition des joueurs, créer des plans de salles, afficher des cartes et même prendre les commandes pour les repas ! Les pools et brackets sont gérés automatiquement (suivant vos souhaits) vous débarrassant de cette étape parfois fatigante dans l’organisation de tournois.

Le système devenant assez compliqué à trouver sur le net, vous pouvez le télécharger depuis le blog web-link via ce lien

PHP Tournois est en démo sur le letter-h-icon Hacklab