Archives

Les articles du mois de septembre, 2015

brussels unified taxi

En 2014, j’ai été contacté par le président de l’association qui représente les taxis bruxellois, BUT (Brussels Unified Taxi), pour un poste bénévole d’administrateur web et conseiller technique au sein de l’ASBL; ce que j’ai accepté.

Ma première tâche fût de prendre contact avec l’ancien administrateur pour effectuer la passation des accès. Soucis, celui-ci n’était pas vraiment réceptif au fait de donner un coup de main malgré son obligation en tant que membre démissionnaire. Par la suite, j’ai aussi appris qu’il hébergeait toutes les plateformes de l’association sur des machines personnelles dont il tirait doublement profit. D’une part en surfacturant les frais d’hébergements et d’autre part en sous-louant ces mêmes plateformes (payées par BUT) à d’autres associations et projets, pas vraiment classe pour un “bénévole” quoi…

J’ai extirpé la base de données des plateformes et suis parti sur une offre d’un hébergement chez un fournisseur externe pro, compte appartenant réellement à l’association et dont les frais étaient transparents.

Une fois la plateforme remise en route et la base de données importée, la vie connectée reprenait son cours. A la demande des administrateurs lors des Conseils d’Administration, j’ai mis en place plusieurs nouveautés qui sont devenues indispensables par la suite. Des agendas online, des gestions de rendez-vous, un système de newsletter, création de formulaires d’adhésions automatisées,…

Une plateforme d’analyse de visite locale permit la recherche de sponsors afin d’obtenir des avantages pour les Taximens de l’association.

Je suis sorti officiellement du CA lorsque j’ai commencé mon premier boulot mais je suis resté en arrière plan pour assurer la gestion technique du site. Je leur avait laissé un manuel complet de gestion courante des plateformes.

Aujourd’hui, la structure Brussels Unified Taxi a changé de nom pour devenir Elite Taxi Belgium.

unnamed

Cet article est en complément de l’article sur Keepass, certains points ne seront donc pas abordés. Je vous invite à lire l’article sur Keepass avant d’attaquer celui-ci.

A remarquer qu’il existe plusieurs versions adaptées pour les smartphones Android. Parmi toutes ces variantes, Keepass2Android reste ma préférée.

Cette version accepte les base de données au format Keepass et peux importer/exporter vers différents types de stockage tels que Google Drive, CloudBox, Skydrive, …

keepass2android

Elle propose majoritairement les même fonctionnalité que la version pour ordinateur à ceci près qu’elle est allégée afin de rendre l’utilisation aisée.

Petit plus, elle permet d’agir aussi comme d’un portefeuille numérique afin d’entrer automatiquement vos identifiants pour diverses applications et sites web et ne plus se soucier des longues séances d’écriture de compte et de mots de passe sur le clavier du votre smartphone.

La version Android est gratuite et est disponible sur le Google Play store

https://play.google.com/store/apps/details?id=keepass2android.keepass2android&hl=fr